MALI-BANQUE AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT (BAD) : DES ACCORDS DE PRÊT D’UN MONTANT DE 50,393 MILLIARDS DE FCFA DESTINES AU FINANCEMENT DE 04 PROJETS ACQUIS

0
73

La salle de conférence du Ministère de l’Économie et des Finances a abrité, hier jeudi 19 novembre 2020, la cérémonie de signature de plusieurs accords de prêts et de dons signés entre la Banque Africaine de Développement (BAD) et le Gouvernement du Mali. Ces accords d’un montant estimé à plus de 50 milliards de FCFA sont destinés au financement de quatre (04) projets.

Ces quatre (04 projets sont: le Programme d’Appui en Réponse à la Crise de la COVID-19 dans les Pays du G5 Sahel (PARC COVID-19 G5 Sahel); le Programme de Développement de la Zone Spéciale de Transformation Agro-industrielle des Régions de Koulikoro et Péri-urbaine de Bamako (PDZSTA-KB); le Programme d’Adhésion de la République du Mali à l’Agence pour l’Assurance du Commerce en Afrique (ACA); le Projet d’Urgence Exceptionnel en Faveur des Pays à Faible Revenu, Membres de la Communauté Économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) et de Renforcement des Systèmes de Santé de la Gambie, du Mali et du Niger pour lutter contre la pandémie de COVID-19.

C’est le ministre de l’Économie et des Finances du Mali, M. Alousseni SANOU et le responsable-Pays Mali de la Banque Africaine de Développement (BAD), Mme Haly Louiise Djoussou LORNG, qui ont procédé  à la signature des accords de prêts, hier jeudi 19 novembre 2020.

Il est financé par un don de 3,750 millions de d’Unités de Compte soit environ 03 milliards de FCFA. l’objectif général de ce projet est de renforcer les capacités des entités nationales et régionales de la CEDEAO pour réduire la propagation et stopper la pandémie de la COVID-19 en Afrique de l’Ouest et créer les conditions d’un système de surveillance et de contrôle des maladies résilientes.

Elle a enregistré  la présence des représentants du ministre de la Santé et du Développement Social; du ministre de l’Agriculture, de l’Élevage et de la Pêche; et devant les membres de la Banque Africaine de Développement (BAD) et des cadres    de l’Économie et des Finances.

Dans son intervention la responsable-Pays Mali de la Banque Africaine de Développement (BAD), Mme Haly Louiise Djoussou LORNG, a indiqué « en plus des projets dont la signature nous réunit, de bonnes perspectives s’annoncent également pour une dynamique intensification de la coopération entre le Mali et la Banque. »

Selon elle, la signature de ces accords de financement intervient à un moment crucial et déterminant pour le Mali, à savoir le début d’une transition visant à créer de nouvelles bases pour un Mali plus inclusif et réengagé. D’après elle « à travers ces projets, la Banque souhaite réaffirmer son engagement à soutenir les nouvelles autorités maliennes dans la réalisation de leur mission ».

Le PARC COVID-19 est une coopération d’appui budgétaire en réponse à la crise sanitaire. Il a pour objectif spécifique d’assister le Mali dans l’atténuation des impacts sanitaires, sociaux et économiques de la pandémie de la COVID-19 qui sévit dans le pays, depuis le 25 mars 2020.

Il va contribuer à la mise en œuvre du «Plan d’actions pour la prévention et la réponse à la maladie à COVID19 (…)

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LE « NOUVEL HORIZON » DU VENDREDI 20 NOVEMBRE 2020

ALPHA C. SOW

Source : NOUVEL HORIZON

Source: bamada