10e Arrondissement : Traque anti gangs des hommes de la Commissaire Fanta Koné

0
86

Conformément à la mission qui est la leur, les éléments du commissariat de police du 10e arrondissement du district de Bamako, sous le contrôle du Commissaire Divisionnaire, Fanta Koné, veillent quotidiennement à la sécurité des personnes et de leurs biens en mettant constamment hors d’état de nuire les bandits de tout genre. Récemment, ils viennent de réaliser deux prouesses dont l’arrestation de 4 individus en possession illégale d’arme à feu.

L’arrestation le 23 mars de ces 4 individus est partie d’une dénonciation anonyme de la présence d’un suspect en possession illégale d’une arme à feu à son domicile à Faladiè-Séma, près du Bar « Drago II ». En effectuant une descente minutieuse et professionnelle dans ladite localité, les éléments de la brigade de recherche du commissariat y ont trouvé un individu déclarant se nommer sous les initiales B.S. Plus âgé de la bande, celui-ci qui exercerait parallèlement le métier de l’orpaillage, était en possession d’une moto Djakarta. Interrogé au sujet de l’arme à feu, le trentenaire a déclaré qu’elle se trouvait avec un ami du nom d’O.T, âgé de 25 ans, qui habite à Missabougou. Une perquisition a permis de découvrir au domicile de ce dernier un pistolet automatique de fabrication artisanale améliorée avec 4 cartouches et une moto Djakarta.

Ensuite, les investigations ont permis d’interpeler 2 autres individus, en possession d’une moto Djakarta,  à l’autogare de Sogoniko nommés A. S. et Y. O. âgés tous les deux de 21 ans.

De l’enquête, il ressort que les 4 personnes interpellées, dont le leader est né en Gambie, évoluent en bande organisée pour commettre des vols dans les quartiers périphériques de Bamako et plus souvent dans certaines régions.

Selon leurs explications, leur timing préféré est le coucher du soleil. Un moment où ils s’introduisent tard dans la nuit dans des chambres pour dérober des objets de valeur.

Désormais dans les mailles de la justice suite à l’acte salutaire des vaillants hommes du commissaire Fanta Koné, ils ont été placés sous mandat de dépôt depuis la semaine passée et séjournent pour le moment à la Maison centrale d’arrêt de Bamako.

Ces genres d’exploits, la commissariat du 10e arrondissement avec toute son expérience y est habituée pour avoir également mis en déroute un puissant réseau de braqueurs fin décembre 2020 en arrêtant 4 membres armés dudit réseau, tous de nationalité nigériane qui étaient en train de planifier une série de braquages à la veille de fêtes de fin d’année 2020. Lors de leur arrestation, ces bandits étaient en possession d’un pistolet automatique avec un chargeur contenant 7 cartouches, une moto et une somme de 225 000 F CFA. Selon leurs propres aveux, il s’agit d’un réseau international constitué de malfrats de plusieurs nationalités dont le Nigéria, le Mali, la Côte d’Ivoire entre autres. Leur mode opératoire consiste à repérer les clients de banques qui font de gros retraits afin de les déposséder.

D’après des indiscrétions, il semble que parmi ces bandits se trouve l’un des auteurs du braquage d’un client de la Bank Of Africa de Faladiè, dépossédé de la somme de 27 500 000 F CFA, le 23 novembre 2020.

Avec cette série d’arrestations, la commissaire Fanta Koné et toute son équipe notamment les éléments de la brigade de recherche du commissariat de 10e arrondissement font souffler un vent de soulagement profond sur les habitants de la rive droite et environs et honorent toute la police nationale par leurs actes de bravoure. Ils méritent à ce titre le « Djandjo ».

Alassane Cissouma

 

Source: Mali Tribune

Source: bamada