Kangaba : Revue nationale annuelle des activités de mise en œuvre des soins essentiels dans la communauté (SEC) 2020

0
50

Kangaba, 7 avril (AMAP) Les travaux de la revue nationale annuelle des activités de mise en œuvre des soins essentiels dans la communauté (SEC) 2020 se sont déroulés   du 29 au 31 mars 2021 à Kangaba, a constaté l’AMAP.

Une centaine de participants venus du Ministère de la Santé et du Développement Social, de la Direction Générale de la Santé et des directions régionales de la santé de Kayes, Koulikoro, Sikasso, Ségou, Mopti, Tombouctou, Gao, Kidal, Taoudéni, Ménaka et du district de Bamako ont pris part à la rencontre.

La rencontre a été organisée par la Direction générale de la Santé et de l’hygiène publique (DGSHP) à travers sa Sous-direction des Etablissements Sanitaires et la Réglementation (SDESR) avec l’appui technique et financier des partenaires Banque Mondiale, l’OMS et PSI/Mali.

Il s’agissait de procéder à la revue de la mise en œuvre des activités des Soins Essentiels dans la Communauté (SEC) en vue de discuter les difficultés, les atouts, les innovations permettant d’améliorer la performance des sites des agents de santé communautaire (ASC).

De manière spécifique, il s’agissait, de présenter le niveau de mise en œuvre des activités des SEC des régions de Kayes, Koulikoro, Sikasso, Ségou, Mopti, Tombouctou, Gao, Kidal, Ménaka, district de Bamako et du niveau central, déterminer les progrès réalisés dans la prise en charge des cas de maladies, l’offre des services de PF, de santé néonatale, d’hygiène et de la salubrité publique par les ASC, établir la cartographie des ASC en donnant la situation claire par district sanitaire et par région.

Cette revue nationale annuelle des SEC visait également, à identifier les insuffisances, les obstacles et les défis à relever, proposer des solutions appropriées pour renforcer la mise en œuvre et faire des recommandations pour renforcer les efforts consentis dans la mise en œuvre des SEC.

Le canevas de présentation a porté sur les principales activités mises en œuvre en 2019 et du 1er janvier au 31 Décembre 2020, les résultats atteints, les leçons apprises, les défis dans la mise en œuvre des SEC, les recommandations et les perspectives 2021.

Outre les Directions régionales de la santé, la FENASCOM et la DGSHP ont aussi présenté leurs bilans 2020.

A l’issue de leurs travaux, les participants ont formulé entre autres recommandations, la révision du canevas de présentation de la revue en insérant la prise en charge des cas de paludisme simple chez les femmes enceintes, les adultes et les nouveaux besoins par les ASC, la mise à disposition d’un guide de remplissage du canevas, le renforcement de la capacité des autres acteurs dans la gestion de données ASA-Mali et l’organisation des plaidoyers auprès des décideurs pour la prise en charge des ASC à tous les niveaux,

Les participants ont également recommandé le renforcement de la collaboration entre les partenaires et les services techniques aux niveaux districts et régions, le renforcement de la mobilisation des ressources domestiques pour la prise en charge du salaire des ASC, le respect des normes d’installations des sites ASC en respectant le principe « un ASC un site » et le renforcement de l’harmonisation des données du DHISH2 et des rapports.                                      

 SD/KM (AMAP)

Source: bamada