LUTTE CONTRE LE TERRORISME AU SAHEL : Macro annonce la fin de l’opération Barkhane

0
188

En conférence de presse, hier jeudi 10 juin, le Président Français, Emmanuel Macron, a annoncé la fin de l’opération Barkhane dans le Sahel, puis le renforcement de la force Takuba strictement dédié à la lutte contre le terrorisme avec les pays du Sahel qui le souhaitent. 

Les deux coups d’Etat militaires en 9 mois, perpétrés par le colonel Assimi Goïta et les manifestations anti-français dans les rues de Bamako ont finalement eu raison de la présence de la force Barkhane au Mali.

Alors que les pourparlers étaient en cours pour une éventuelle réduction des troupes françaises dans le Sahel, le Président Français en a finalement décidé de la fin de l’opération sans préciser la date.

Le Président français évoque un principe de souveraineté nationale en justifiant la décision qui a motivé l’intervention de l’armée française dans le Sahel.

« Je ne pense pas qu’on puisse se substituer à un peuple souverain pour construire son bien à la place de lui-même. On peut influencer, œuvrer, durcir avec son gouvernement, mais je ne crois à une politique qui consiste à se substituer à lui-même », a reconnu le Président français.

Selon Emmanuel Macron, la France a intervenu au Mali à la demande des autorités malienne.

« Je salue l’intervention salutaire du Président Hollande qui a permis de sauver Bamako et la déstabilisation de l’Etat malien à la demande de celui-ci et de la CEADEAO. Nous nous sommes installés dans une opération Barkhane dans la longue durée à la protection de ces Etats contre le terrorisme ». Et de poursuivre « La poursuite de notre intervention dans le Sahel ne se fera pas dans un cadre constant. Nous allons avec nos partenaires et les pays africains tirés les enseignements de ce qui a fonctionné… et de ce qui n’a pas fonctionné », annonce Emmanuel Macron, en regrettant que « nous ne pouvons pas sécuriser des zones qui retombent dans l’anomie parce que des Etats ont décidé de ne pas assumer leur responsabilité. C’est impossible. C’est un travail sans fonds ».

Le Président français, qui avait menacé, il y a quelques jours, de retirer son armée au Mali, a finalement mis un peu d’eau dans son vin en annonçant une transformation des militaires Français.

« Avec nos partenaires américains et européens, nous amorcerons une transformation profonde de notre présence militaire dans le Sahel dont les modalités seront définies dans les prochains jours. Cette transformation se traduira par un changement de modèle. Il impliquera un nouveau cadre, c’est-à-dire la fin de l’opération Barkhane en tant qu’opération extérieure pour permettre une opération d’appui, de soutien et de coopération aux armées des pays de la région qui le souhaitent ».

Sans préciser jusqu’à quelle date Barkhane se retirera du Sahel, le Président français a donné quelles pistes sur la nouvelle mission de la force qui va remplacer les militaires français.

A son avis, celle-ci sera dédiée à la mise œuvre d’une opération militaire et d’une alliance internationale qui associera les Etats de la région et de tous les partenaires de la France dans le Sahel.

Selon Emmanuel Macron, cette force sera strictement concentrée sur la lutte contre le terrorisme et permettra de conserver leurs engagements auprès des partenaires engagés à côtés de la France dans la force Takuba et la force EUTEM. Lire la suite sur aumali…

 

Seydou Diarra

Source: l’indicateur du renouveau

Article LUTTE CONTRE LE TERRORISME AU SAHEL : Macro annonce la fin de l’opération Barkhane apparue pour la première fois sur Bamada.net.

Source: bamada