Sanctions contre le Mali: quelles conséquences pour les voisins ?

0
92

La Côte d’Ivoire et le Sénégal, deux importants pays exporteurs vers le Mali, risquent de subir des pertes économiques.

 

La Côte d’Ivoire par exemple exporte notamment vers le Mali des huiles animales et végétales, des secteurs qui ne sont pas concernés par l’embargo, tout comme les produits pétroliers.

La Côte d’Ivoire exporte aussi des véhicules neufs ou d’occasion en provenance d’Europe ou d’Asie ou encore des produits manufacturés qui transitent par le port autonome d’Abidjan.

Transactions financières

La suspension des transactions financières constitue un goulot d’étranglement pour les quelque un million de Maliens résidant en Côte d’Ivoire et qui transfèrent régulièrement de l’argent dans leur pays d’origine.

Plusieurs économistes redoutent par ailleurs que ces sanctions envers le Mali, gros exportateur de bétail, ne conduisent à une flambée des prix de la viande de bœuf au Sénégal. Ce que confirme Thierno Thioune, professeur d’économie à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar.

Source : DW

Source: mali-web