Sans Tabou: CNT, le naufrage pathétique des profito-situationnistes

0
38

Petite piqûre de rappel pour siffler la fin de la chienlit organisée par certaines organisations, dont les calembredaines plongeaient le Conseil National de Transition dans un abîme de polémiques sans fin. C’est ce que vient de faire le Président du CNT, le Colonel Malick DIAW qui interdit à ‘’tout regroupement parcellaire de membres du CNT’’ ‘’de se donner une quelconque appellation qui dérangerait et compromettrait implicitement tout le Conseil National de Transition’’.

‘’Le Collectif des membres CNT’’ qui s’illustre par un déluge d’accusations contre des partenaires stratégiques dans des déclarations spécieuses à l’emporte-pièce, dont un certain Aboubacar Sidiki FOMBA est le porte-parole, est nommément visé.
Dans sa soif d’impressionner un peuple crédule, il n’est pas frugal en initiatives concurrentes et en ambitions conflictuelles avec le CNT.
C’est lui qui condamne les mesures de sanctions du Conseil de sécurité de l’ONU visant certains responsables des groupes armés parmi lesquels, des membres du CNT, sont un complot de déstabilisation du Mali par la Communauté internationale
C’est le même Collectif qui s’érige contre l’Accord de coopération militaire avec la France ; lance des appels à manifester, même si c’est pour soutenir les FAMa dans le cadre de la ‘’marche de la dignité’’ ; mène la fronde contre la MINUSMA suite aux accusations d’utilisation d’enfants soldats dans l’armée justifiant le blocage de l’avion de transport militaire Airbus CASA C295. C’est un catalogue non exhaustif de ses interventions intempestives quoi que cautionnées par une frange importante de la population.
Pour ses prises de risque audacieuses pour obtenir des gains aléatoires, il était temps pour le Président du Conseil National de Transition de leur remonter les bretelles, de mettre un terme à une situation kafkaïenne. L’attitude est jugée de mauvais goût, autant par le CNT, rétrospectivement, que par la population, en général, victime de manipulation dévastatrice.
En effet, si le Collectif des membres du Conseil National de Transition se veut sentencieux et se veut donneur de leçon, alors qu’il use du cadre légal des prérogatives du CNT qu’il ne faudrait surtout pas usurper et galvauder comme l’on a le droit de le croire en ce moment.
Le Conseil national de Transition qui est l’organe législatif de la Transition adopte le Plan d’actions de la Feuille de route de la transition présenté par le Premier ministre ; veille à l’orientation, au contrôle et au suivi-évaluation de la feuille de route de la transition, sont les principales missions régalienne de cet organe dont s’écarte dangereusement le ‘’Collectifs des membres du Conseil National de Transition’’.
Au-delà du recadrage des membres du Collectif du CNT, le véritable challenge de ce Mali Kura fossilisé, c’est le bridage de la poussée inflationniste de tous les populismes effrénés des associations nées telles des générations spontanées qui rivalisent de zèle qui, au lieu de traduire la vitalité de la démocratie, ne sont que le piteux reflet d’un carriérisme à la petite semaine. Dès lors, il serait impératif d’annoncer le crépuscule de tous ces voltigeurs profito-situasionistes qui n’ont rien à cirer du mirage du Mali Kura. Parce que quand le ventre gargouille, qu’on sent l’odeur alléchante qui chatouille les narines, difficile de résister à la tentation de vouloir farcir les pauvres dindons qui en ont ras-le-bol.

PAR BERTIN DAKOUO

Source : Info-Matin

http://mali-web.org/politique/sans-tabou-cnt-le-naufrage-pathetique-des-profito-situationnistes2021-10-11T18:47:52+00:00MaliwebPolitique

Petite piqûre de rappel pour siffler la fin de la chienlit organisée par certaines organisations, dont les calembredaines plongeaient le Conseil National de Transition dans un abîme de polémiques sans fin. C’est ce que vient de faire le Président du CNT, le Colonel Malick DIAW qui interdit à ‘’tout…

Maliweb
[email protected]AdministratorMaliweb

Source: mali-web